AFTER à Ljubljana – Novembre 2011

 

 

Les partenaires du projet européen AFTER [Cost Optimum and Standard Solutions for Management and Maintenance of the Social Housing Stock] se sont réunis les 22 et 23 novembre 2011 à Ljubljana. L’objectif de cette rencontre visait à discuter ensemble les principales avancées réalisées depuis la réunion de lancement du projet en mai 2011 à Paris.

Les différents participants ont pu, au fil de diverses interventions et d’ateliers communs, échanger sur la mise en œuvre pratique des attendus du projet AFTER : la collecte et l’évaluation des mesures d’économies innovantes d’énergie expérimentées au cours des cinq dernières années dans le logement social.
Les discussions ont porté autant sur la méthodologie scientifique commune adoptée par le projet que sur son optimisation future pour les bailleurs participants et non-participants.

 
 

 
 

Quelques mois seulement après le lancement du projet, les premiers résultats et les premières constatations sont déjà là.
 

La réunion de Ljubljana a permise de souligner la grande diversité des ESM collectées auprès des bailleurs participants.

Un véritable foisonnement d’innovations relevant d’une variété d’outils, de stratégies et d’investissements.
La pluralité de ces mesures induira pour les différents membres d’AFTER de réussir à faire converger au sein d’un même cadre et d’un même référentiel d’évaluation cette série d’histoires et d’intentions variées ; toutes participantes à la performance énergétique du parc social

 
Le séjour slovène mes membres d’AFTER a également permis de réaffirmer l’importance des postes de gestion et de maintenance dans la qualité générale des économies d’énergie réalisées par le secteur du logement.

La pertinence d’un management et d’une maintenance continue est double.
La pertinence d’un management et d’une maintenance continue est double. Le pourcentage du parc impliqué tout d’abord. Si les constructions nouvelles et les travaux de rénovation concernent annuellement 1 à 2 % du parc total, la gestion et la maintenance couvrent, elles, 100 % des logements. Se concentrer sur ces outils, c’est donc affirmer que la performance énergétique ne saurait se traduire par de simples mesures d’exception concernant une partie mineure du parc. Elle est au contraire, par une grande variété de moyens, à même d’investir la totalité du parc social dans son quotidien. Et de trouver un écho auprès de l’ensemble de ses acteurs : bailleurs, locataires, fournisseurs.
 
The role of management and maintenance is also to give simple solutions in response to the collective expectations in energy savings.
L’importance de la gestion et de la maintenance se retrouve également dans la volonté de mettre en œuvre des solutions simples aux attentes collectives en termes d’économies d’énergie. L’hyper-sophistication des bâtiments verts cache souvent une série de mesures standards susceptibles d’enrichir par des gestes simples la démarche énergétique des bailleurs et des locataires. AFTER n’est pas synonyme d’une course au low-cost dans un contexte de crise mais bel et bien l’affirmation que l’amélioration durable du parc est susceptible de passer dès aujourd’hui par des innovations simples créatrices de gains faciles. Cette démarche est tout fait concordante avec la volonté affichée par AFTER de réduire la consommation énergétique de 3 à 7,5 % à très court-terme dans l’ensemble des bâtiments engagés dans le projet.
 
 
Le groupe de travail AFTER à Ljubljana a permis, par ailleurs, de faire le point sur la méthodologie du projet et de mieux définir les processus de recherche du projet. L’ensemble des partenaires se réunira prochainement au cours d’une prochaine réunion à Darmstadt au cours du mois de mars 2012.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>